•  

    Thème principal: la confiance et l'amour

     

    JE M’EN REMET A VOUS

     

    •Je voulais vous dire que vous pouvez m’aimer

     

    Sans mentir ni rougir, et vous laissé aller

     

    Je serais le prendre et si bien l’apprécier

     

    Que toute en confiance vous serez vous livrer

     

    •Je n’me plaindrais jamais de vos tendres attentions

     

    Je vous laisserais m’aimer bien plus que de raison

     

    Je me donnerais à vous en toute inhibition

     

    Je vous serais entière et sans conditions

     

    •Je vous serais soumise et vous m’appartiendrez

     

    Vous me serais fidèle et je vous comblerais

     

    Je vous donnerais tout sans regarder derrière

     

    Vous serais mon atout et moi votre repère.

     

     

    •Je serais panser vos plus dures blessures

     

    Vous serais percer mes plus profonds secrets

     

    J’me présenterais à vous aussi vierge que pure

     

    Sans pudeur et sans peurs je serais me donner

     

    •Pourvu que vous m’aimiez je f’rais pas de manières

     

    Donnez-vous sans compter, j’mettrais pas de barrières

     

    J’vous ouvrirais mon âme et vous serez mon ange

     

    Je serais une femme qui sait donner le change

     

    •Je voulais vous dire que vous pouvez m’aimer

     

    Cela va sans dire que je suis là pour vous

     

    J’oserais tout si vous me le permettez

     

    De vous à moi je m’en remets à vous.


    votre commentaire
  •  

    Thème principal: reine de la nuit, amour fraternel

     

    Sous sa carapace

    il y coule du miel

    il faut briser la glace

    pour capter son appel

    elle se montre coriace

    un soupçon poivre et sel

    mais rien ne la remplace

    car elle est pationnelle

     

    Belle Lisa

    tu es une diva

    une étoile

    une dolche vita

    même si j'ai mis du temps

    je te le dis quand même

    je te le dis en chantant

    sais-tu combien je t'aime

     

    Elle a des richesses

    on ne peut s'y méprendre

    celles d'une princesse

    avec un coeur à prendre

    elle est une déesse

    un scorpion au coeur tendre

    qui peut être tigresse

    si on ne sait la comprendre

     

    Belle Lisa

    tu es une diva

    une étoile

    une dolche vita

    même si j'ai mis du temps

    je te le dis quand même

    je te le dis en chantant

    sais-tu combien je t'aime

     

    Elle est de celle que la nuit 

    aura rendu plus belle

    de toutes les lumières qui luient

    la seule qui éteincelle

    même si elle est extravestie

    elle n'en est pas moins naturelle

    c'est une millédie

    et je veux croire en elle

     

    Belle Lisa

    tu es une diva

    une étoile

    une dolche vita

    je sis j'ai mis du temps

    mais je te le dis quand même

    je te le dis en chantant

    sais-tu combien je t'aime

     

    C'est un oiseau de nuit 

    et moi j suis comme elle

    elle m'a pris dans son nid

    et m'a ouvert ses ailes

    malgré nos différences 

    au fond on se ressemble

    ce sont les mêmes souffrances

    qui aujourd'hui nous rassemble

     

    Belle Lisa

    tu es une diva

    une étoile

    une dolche vita même si j'ai mis du temps

    je te le dis quand même

    je te le dis en chantant

    sais-tu combien je t'aime

     

    Belle Lisa

    tu es une diva

    une étoile

    une dolche vita

    je sais j'ai mis du temps

    mais sais-tu combien je t'aime

    car c'est le même sang

    qui coule dans nos veines

     


    Belle Lisa by sandra Fliss


    votre commentaire
  •  

    Thème principal: l'amour pour un voyou

     

    1•Après quoi tu cours dans ton exile                                  3•Voyou de charme

     

    Pas d’attache ni famille                                                            Tu as cédé ta place

     

    Aucune ambition                                                                       Sans laisser une trace

     

    Peux-tu vivre toujours sans domicile                                    Sans sonnette d’alarme

     

    Sans aucune garanties                                                            Mais là tu me désarme

     

    Compter tes jours en prison                                                    Et me laisse sur place

     

    Dis-moi si tel est ta fierté                                                         Je dois combler l’espace

     

    S’échapper, se cacher                                                             Et faire sécher mes larmes

     

    Un semblant de liberté                                                             Etais-je une menace

     

    Toujours la même histoire                                                       Une faille, une impasse

     

    Frivole et provisoire                                                                  Tu t’ai montré qu’en surface

     

    A laquelle tu veux faire croire.                                                Sans jamais poser tes armes.

     

    2•Gagner l’argent est-il si facile

     

    Vaut-il le prix de tes crimes

     

    Et de tes trahisons

     

    Peux-tu tricher toute ta vie

     

    Pas d’amours, pas d’amis

     

    Juste une illusion

     

    Dis-moi quel homme j’ai aimé

     

    Est-il le faut ou le vrai

     

    Me suis-je tant trompée

     

    Que dois-je garder de toi

     

    Ses quelques moments de joie

     

    Ou bien l’homme sans lois.                               

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Thème principal: l'amour bléssé et trahit

     

             1

    Est-il possible                                                               REFRAIN

     

    De se tromper au point                                     Il m’avait semblé qu’entre nous

                                                                                                    

    De croire à un exil                                              Quelque chose était passé

     

    Et me laisser sur ma fin                                   Est-il possible que je l’aie rêvé

     

    D’avoir imaginé                                                  Est-il possible que je me sois trompée

     

    La fusion de nos corps                                     Il m’avait semblé qu’entre nous

     

    De m’être emballé                                             Le courant était passé

     

    Que se soit moi qui ai tors, pourtant…          Est-il possible que tu m’es fourvoyé

     

             2                                                                    Que tu m'es laissé m'en aller!

    Est-il possible                                               

     

    Que je me sois égarée

     

    D’avoir cru l’impossible

     

    Que tout soit fabriqué

     

    Que tu sois si lâche

     

    Que tu es tout inventé

     

    Et regardé en face

     

    Conscient que tu triché, pourtant…

     

              3

    Est-il possible

     

    Que j’ai imaginé

     

    Que tout était possible

     

    Qu’on était protégés

     

    Que l’amour est fragile

     

    Qu’il est pût m’aveugler

     

    Il n’était que futile

     

    Hors des réalités, pourtant…                       


    votre commentaire
  • Thème principal: l'écriture

     

    1 •                                                 2 •                                                        3 •

     

    Mon stylo                                      Ma plume                                           Mon crayon

     

    Imprime                                       Griffonne                                             Mine de rien

     

    Des mots                                     S’accoutume                                     Par impulsion

     

    Et me mine                                  S’actionne                                          Intervient

     

    J’ai dans la peau                        Comme une enclume                      Sur mon brouillon

     

    En prime                                       Elle m’harponne                                Il soutien

     

    Des propos                                   Me consume                                      La progression

     

    En rime                                          Me consomme                                   Et maintien

     

    Comme un écho                          Mais je l’assume                               L’inspiration

     

    Intime                                             M’abandonne                                      Au quotidien

     

    Un ego                                           Posthume                                           C’est mon compagnon

     

    Ultime                                            Papillonne                                           Mon moyen

     

    Dont le tempo                              J’monte le volume                             De trensmition

     

    Domine                                          Chantonne                                         Qui retient

     

    A créchindo                                   M’enfume                                            Ton attention                            

     

    Il s’obstine                                     Les neurones                                     Et j’obtiens                                

     

    A faire des mots                            M’exhume                                           Une composition                             

     

    Qui s’expriment                             Et me borne                                       Plutôt bien                           

     

    En « o »                                          A des « ume »                                    Fin de création

     

    Ou en « îme ».                               Et des « onne »                                 C’était bien.


    votre commentaire